Portes de Bretagne

Coronavirus : la MSA vous accompagne

Mis à jour le 02/04/2020

Le 12 mars, le Président de la République a annoncé plusieurs mesures exceptionnelles pour freiner la propagation du coronavirus COVID-19. Ces mesures seront appliquées par la MSA, qui se mobilise pour accompagner les exploitants et chefs d’entreprises agricoles dans le cadre d’un dispositif exceptionnel.

1/ Poursuite de l'activité et arrêt de travail

 

Poursuite de votre activité agricole 

Suite aux annonces des 16 et 17 mars, le Ministère de l'agriculture a confirmé que les activités agricoles peuvent être poursuivies, à l’exception de celles faisant l’objet de mesures d’interdiction,  tant qu'elles respectent les gestes barrières et les consignes sanitaires de "distanciation sociale".
> En savoir plus sur les consignes sanitaires

A noter
Sont interdites notamment les activités accueillant du public telles que les centres équestres ou les activités de restauration (accéder à la liste complète). En revanche, les autres activités non télétravaillables peuvent être poursuivies, y compris les activités de vente de produits frais sur l’exploitation ou en livraison, à l’exception de la vente sur les marchés (sauf dérogation locale prévue par arrêté préfectoral).

Toutefois, lors de vos déplacements, vous devez impérativement compléter et avoir en votre possession l'attestation de déplacement dérogatoire (vous pouvez la rédiger sur papier libre si vous ne disposez pas d'imprimantes).
Vous pouvez également, si vous le souhaitez, vous munir de votre attestation d’affiliation MSA ou de votre facture de cotisations (disponibles dans Mon espace privé) pour justifier de votre activité, mais ce n’est pas obligatoire. 
 
A noter 
Cette consigne s'applique également aux collaborateurs d’exploitation et aux aides familiaux. Seule l'attestation est obligatoire, et aucun autre justificatif n'est demandé. Toutefois, ils peuvent se munir d'un document émanant du chef d'exploitation, s'ils le souhaitent, pour attester de leur activité.

> Télécharger l'attestation de déplacement dérogatoire

 


Vous avez des symptômes ou êtes malade 

Vous avez les symptômes liés au coronavirus (COVID-19) ?  Afin d’éviter le risque de propagation du virus, restez chez vous et contacter votre médecin traitant.

Dès que votre diagnostic est confirmé, vous pourrez prétendre à un arrêt de travail et à des indemnisations journalières. Cet arrêt de travail vous sera délivré lors de votre hospitalisation ou par le médecin soignant
. Dans ce cas, les démarches restent les mêmes que pour un arrêt de travail classique.
> Retrouvez toutes les démarches à effectuer
 

Vous êtes une personne considérée à risque élevé

Pour certaines personnes, le coronavirus peut présenter un risque plus important. Elles doivent d’autant plus respecter les consignes d’hygiène et de confinement. 
Si vous êtes une personne considérée comme présentant un risque de développer une forme sévère de la maladie, sans solution de télétravail envisageable, vous devez impérativement rester à votre domicile, en arrêt de travail.
Afin d’éviter de mobiliser les médecins pour la délivrance d’arrêts de travail, vous pouvez vous connecter directement sur le service dédié * et demander à être mis en arrêt de travail pour une durée initiale de 21 jours, sans passer par votre employeur ou votre médecin traitant. 
Cet arrêt pourra être déclaré rétroactivement à la date du vendredi 13 mars.

Accédez au service


* Les Conditions Générales d'Utilisation sont consultables ici.
 
Quelles sont les pathologies concernées ? 
Le Haut Conseil de la Santé Publique a établi une liste précise des pathologies concernées. Ces pathologies sont les suivantes :
 
  • maladies respiratoires chroniques (asthme, bronchite chronique…) ;
  • insuffisances respiratoires chroniques ;
  • mucoviscidose ;
  • insuffisances cardiaques (toutes causes) ;
  • maladies des coronaires ;
  • antécédents d’accident vasculaire cérébral ;
  • hypertension artérielle ;
  • insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • diabète de type 1 insulinodépendant et diabète de type 2 ;
  • personnes avec une immunodépression :
    • pathologies cancéreuses et hématologiques ou ayant subi une transplantation d’organe et de cellules souches hématopoïétiques ; 
    • maladies inflammatoires et/ou auto-immunes recevant un traitement immunosuppresseur
    • personnes infectées par le VIH ;
  • maladie hépatique chronique avec cirrhose ;
  • obésité avec un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40.

Si vous avez 70 ans ou plus, si vous êtes enceinte (dans votre 3e trimestre) ou que vous êtes concerné(e) par une des pathologies listées ci-dessus, et que vous ne pouvez pas télétravailler, vous pouvez faire une demande d'arrêt de travail sur le service dédié.
 

Vous avez été en contact avec une personne malade

Si vous avez été en contact avec une personne malade, conformément aux critères d'évalutation des autorités sanitaires, vous faîtes désormais l'objet d'une mesure d'isolement.

Les informations sur les modalités d'arrêt de travail dans ce cas, sont en cours de réévaluation.
Ces informations seront mises à disposition prochainement. Nous vous invitons à consulter cette page ultérieurement.


> Plus d'information sur l'arrêt de travail et le coronavirus 
 

Vous devez garder votre enfant suite à la fermeture de son établissement scolaire

Dans le cadre des mesures visant à limiter la diffusion du coronavirus, les autorités publiques ont décidé la fermeture jusqu’à nouvel ordre de l’ensemble des structures d’accueil de jeunes enfants et des établissements scolaires. Cette décision s’accompagne, pour les parents qui n’auraient pas d’autre possibilité pour la garde de leurs enfants de moins de 16 ans que celle d’être placés en arrêt de travail, d'un versement exceptionnel d’indemnités journalières par la MSA. A noter que cette limite d'âge ne s'applique pas aux parents dont les enfants sont en situation de handicap et pris en charge en structure médico-sociale fermée

Pour en bénéficier, vous devez déclarer votre arrêt de travail ou celui des membres de votre famille qui participent aux travaux de votre exploitation sur le service en ligne dédié.


 

En savoir plus sur le coronavirus


 

Vous avez des questions ?

Une plateforme téléphonique est disponible 7 jours sur 7, 24h sur 24, pour répondre aux questions non médicales : 0800 130 000 (appel gratuit).